Vers pour un ver

ver_luisant

Perdue au beau milieu d’une vaste étendue verte, aux lueurs radioactives et aux couleurs d’une autre planète,

Voici la luisante Louise.

Car sachez que ses confrères mâles auront préféré les ailes à l’abdomen pâle.

Tantôt cachée derrière une feuille, tantôt perchée sur le plus haut brin, la miss fait des siennes pour être vue de loin.

Tardive ou desespérée, pour un mois d’août déjà bien avancé,

Tel un phare dans le noir, lueur d’espoir, elle offre à ses princes la promesse d’un soir.