De rouge et d’opale

rouge_et_opale

La lune bien sûr, sous nos yeux et trop souvent ignorée. Voici quelques secondes de rappel, petite piqûre pour ne pas oublier de lever les yeux.

La lune trop blême Pose un diadème Sur tes cheveux roux

La lune trop rousse De gloire éclabousse Ton jupon plein d’trous

La lune trop pâle Caresse l’opale De tes yeux blasés

Princesse de la rue Soit la bienvenue Dans mon cœur blessé

extrait de « La complainte de la butte »

Google Moon